JérômeHelfenstein
  • Instagram Magicien Annecy Jérôme H
  • Facebook Magicien HauteSavoie Jérôme

 

 

 

 

01/

ARTICLE | MAGAZINE "VIVRE A ANNECY"

Depuis qu'il a créé sa première compagnie "Eclats de Cirque", à la fin des années 90, Jérôme Helfenstein a enchaîné les prestations et les créations, glané de belles récompenses et fait d'enrichissantes rencontres. Un parcours dont il n'avait même pas rêvé.

"Je me demade ce que je ferais si je n'étais pas le spectacle. Je n'arrive même pas à imaginer quelle serait ma vie." La réflexion a de quoi amuser. Depuis que Jérôme Helfenstein a mis les pieds dans une école de cirque annécienne, au début des années 90, les arts circassiens et la magie n'ont plus jamais quitté son quotidien.

LA VALSE DES PRIX

Ils lui ont même donné un bel éclat puisque ses prestations de close-up et ses spectacles lui ont valu de décrocher très tôt plusieurs récompenses: une Etoile d'or au Festival magique de l'Eau d'Olle en 1997, un premier prix aux championnats de France de magie catégorie close-up (2000), le prix de la meilleure création magique au Monte-Carlo Magic Stars pour "Ombres & Lumières", un numéro mélangeant ombres chinoises et techniques modernes de l'image (2005), un Mandrake d'Or (2006) et une place de vice-champion de sa catégorie aux championnats du monde de magie 2012. Sans oublier sa participation au "Plus Grand Cabaret du Monde" sur France 2 (2005) ni sa prestation sur la scène de Bobino pour "La magie autrement (France 4, 2010).

"L'INTERET DANS LE SPECTACLE, C'EST LA CREATION"

Mais ce ne sont pas les honneurs qui guident l'Annécien. "Ce qui me plaît dans ce métier c'est de pouvoir découvrir de nouveaux endroits et de rencontrer des personnes différentes au fil des tournées, détaille Jérôme Helfenstein. C'est très stimulant! L'intérêt dans le spectacle, c'est la création. J'aime être à la fois dans une magie pragmatique et efficace, et dans une magie qui a du sens, qui raconte une histoire et qui permet à l'imaginaire de s'exprimer." Seul ou en collaboration avec d'autres spécialistes - dont Maxime Delforges et Claude Brun - , Jérôme Helfenstein est l'auteurinterprète de plusieurs créations originales comme" Voyageurs égarés", "Les Chapeaux Blancs" et "CloC". Mais aussi son actuel spectacle " A vue" qu'il a notamment travaillé puis présenté à Bonlieu Scène Nationale (Annecy) et au théâtre des Collines (Cran-Gevrier). D'ici deux ou trois ans, un petit nouveau viendra s'ajouter à la liste.

C.B.D.E

02/

ARTICLE TELERAMA (T T T) | SPECTACLE "A VUE"

DE LA "CIE 32 NOVEMBRE"

Un drôle de bric-à-brac pour un spectacle hors du commun, qui déjoue tout ce qu’on peut imaginer ! Jérôme Helfenstein et Maxime Delforges, deux artistes visuels indisciplinés (souvenons-nous de Cloc, 2014), s’affairent autour d’une palette couverte de matériaux de toutes sortes, tout juste tombée du camion. Les deux comparses, manutentionnaires de l’illusion, manipulent et métamorphosent à vue chaque objet. Ils jouent avec leurs corps, leurs identités, celles des régisseurs aussi, omniprésents sur la scène, dans d’invraisemblables numéros d’équilibre, de lévitation et d’évasion, ajoutant au spectaculaire des notes de poésie et de burlesque. Ils contrecarrent notre raison et notre imperturbable logique dans un spectacle loin des archétypes de la magie. Découvert à Bonlieu (scène nationale d’Annecy), il est présenté ici dans le cadre du festival de marionnettes Marto, qui s’amuse décidément avec les étiquettes de genre.

THIERRY VOISIN (journaliste Télérama Sortir)

03/

DAUPHINE LIBERE PORTRAIT LE MAGICIEN ANNECIEN JEROME HELFENSTEIN

INVITE DU "PLUS GRAND CABARET DU MONDE" SUR FRANCE 2

La malle des Indes, cadenassée et mise au placard, le magicien d'Annecy Jérôme Helfenstein joue du surprenant sur les scènes régionales et à l'étranger.

A 30 ans, il s'apprête à participer à son deuxième "Plus Grand cabaret du Monde", l'émission animée par Patrick Sebastien sur France 2.

Artiste bénévole et trébuchant au sein de l'association Eclats de Cirque, Jérôme monte sur les planches à 13 ans. Ses amis apprentis lui feront réaliser des tours de force avec les cartes, mais c'est seul qu'il se professionnalise.

Il intègre alors la FFAP (Frédération Française des Artistes Prestidigitateurs), ce qui lui permet de se produire devant ses pairs et ainsi décrocher ses premiers contrats.

"Il n'existe pas d'équivalent de Poudlard en France, contrairement à d'autres pays asiatiques", sourit l'homme en chemise noire.

Depuis son activité s'articule autour du "close-up" (ou magie de proximité) et mentalisme à l'occasion de congrès et cocktails, et de numéros visuels à l'étranger: "Ombres et Lumières", mélange d'ombres chinoises et d'imagerie numérique sera prochainement présenté en Corée du Sud.

"La French touch à être percue là-bas", explique-t-il.

EN EQUILIBRE SUR DES BALLES SUSPENDUES

Découvert par Patrick Sebastien en 2005, Jérôme Helfenstein enregistrera en septembre sa deuxième prestation pour "Le plus grand cabaret du monde" (diffusion fin septembre ou début octobre).

Un spectacle "très visuel" de cinq minutes (contre dix pour l'original) intitulé "Les chapeaux blancs".

En tandem avec Claude Brun, lui aussi magicien et Pierre Xamin, technicien complice, il a mis toutes les cartes de son côté pour surprendre le spectateur.

Un indice: Jérôme jonglera avec des balles, avant que celle-ci ne s'évaporent et  ne se transforment en marches vétustes sur lesquelles il prendra appui... Il s'agira d'une première représentation. Du coup, tout le monde angoisse un peu: "Nous sommes confiants mais il n'est pas certain que le spectacle rende de la même manière à la télé, vu qu'il sera sans doute filmé dynamiquement", confie Jérôme.

L'émission reste néanmoins une belle vitrine pour les magiciens et artistes issus du monde du cirque.

En 2005, l'appartion de Jérôme lui avait permis de remplir son agenda de dates jusqu'en 2010.

Jérémy GABERT pour le Dauphiné Libéré Annecy Rhône-Alpes

04/

PRESENCE DE LA MAGIE DANS LES ARTS

Demander aux élèves à quoi ils associent la magie et quelle représentation ils se font de ceux qui la pratiquent : comment se présentent-ils, selon eux, quels sont leurs attributs ? Quels exemples peuvent-ils citer ?
Les imaginaires associés à la magie résultent de la sédimentation de multiples images liées à une très longue histoire régulièrement revisitée par les magiciens eux-mêmes, mais aussi par les arts, et en particulier dans des domaines où les élèves ont souvent des connaissances : littérature fantasy, cinéma, télévision et jeux-vidéos.
Les romans du genre fantasy regorgent de références à la magie. Très populaires auprès des adolescents, les séries littéraires ayant pour protagonistes mages, magiciens et autres sorciers sont légion : on pourra citer les ouvrages du cycle des Annales du disque monde du britannique Terry Pratchett – et en particulier le personnage de Rincevent, mage raté qui ne dispose que d’un sortilège –, ceux de la série du Trône de fer de George R. R. Martin, ou encore l’univers développé par Sophie Audouin-Mamikonian dans sa série Tara Duncan dont l’héroïne éponyme traverse des aventures dans un monde de « sortceliers ». Sans oublier de parler des magiciens de Bilbo le Hobbit et du Seigneur des anneaux de J. R. R Tolkien – avec en premier lieu Gandalf et Saroumane – et de la suite romanesque des Harry Potter de J. K. Rowling.
Le cinéma et la télévision fourniront sans doute nombre de références, de Merlin et de tous ses avatars cinématographiques et télévisuels aux adaptations cinématographiques des séries littéraires mentionnées ci-dessus, du Magicien d’Oz à Ma sorcière bien-aimée et à Charmed, mais aussi des magiciens qui ont connu la gloire sur les plateaux de télévision, David Copperfield, Garcimore et autre Gérard Majax, à tous leurs descendants présentant leur numéro dans des émissions populaires comme Le Plus Grand Cabaret du Monde.

Extrait dossier pédagogique spectale "CloC", réseau Canopé

05/

ARTICLE | DAUPHINE LIBERE ANNECY REGION | ARTISTES EN CONFINEMENT

"SE CONSACRE A LA CREATION"

C'est avec un jeu de cartes en mains que Jérôme Helfenstein s'occupe durant  cette étrange période. Toutes ses dates de spectacles ont été annulées et les six mois qui viennent vont être particluiers.

Le terme "close-up" prend en ce moment toute sa signification. Personne en face de lui pour regarder tourner les cartes, disparaître les pièces, prendre des étoiles plein les yeux. Soit. "Mon statut d'intermittent sera renouvelé en mai. J'ai  fait suffisament de dates. je consacre mes journées à la création. Il y a toujours quelque chose à apprendre dans la magie. Je sais jongler aussi, et j'en avais perdu l'habitude. Cela m'a donné l'envie d'associer la jonglerie à mes tours de magie. Il y a encore beaucoup de terrains à expérimenter. Par exemple le mentalisme. C'est quelque chose que je connais beaucoup mais que j'ai peu pratiqué en public. cela me donne plein d'idées. je prends le temps d'explorer d'autres ramifications de la magie. J'en profite...".

Son spectacle "A vue" avec Maxime Delforges sera a nouveau programmé à Bonlieu Scène Nationale en novembre prochain.

Yannick Perrin (Journaliste et Photographe)

06/

BIOGRAPHIE DE JEROME HELFENSTEIN | MAGICIEN A ANNECY ET GENEVE

Jérôme Helfenstein est originaire de Haute-Savoie (Annecy). Magicien autodidacte, c'est aux pieds des montagnes qu'il se forme également aux arts du cirque au sein de l'école de cirque d'Annecy.

Intéressé par la magie, le jonglerie et le croisement des écritures, il fonde en 1994 avec ses complices de l'école la Cie éclats de cirque.

De petits spectacles en manifestations plus importantes Jérôme se lance en douceur dans la magie. Les récompenses suivent très vite : 1er prix aux championnats de France de magie « close-up » (2000), « Mandrake d'Or » (2006 et 2012), Lauréat des Monte Carlo Magic Stars (2007) … La machine est en marche et sa reconnaissance Internationale débute avec les numéros visuels « L'infini » (2003), « Ombres et Lumières » (2004), « Voyageurs égarés » (2006) et les « Chapeaux Blancs (2010).

Ces spectacles joués depuis plus de 15 ans participeront à l’émergence d'une magie résolument actuelle dans la sphère du monde magique.

En 2012, il est récompensé par ses pairs et obtient à Blackpool en Angleterre le titre de vice-champion du monde de « magie générale » en duo avec son comparse Claude Brun.

Artiste pluridisciplinaire Jérôme Helfenstein, en quête de faire bouger les cadres traditionnels de l'illusionnisme, oriente sa recherche vers une écriture plus singulière de la magie.

Ainsi voit le jour la Cie 32 Novembre (2012) et le spectacle « CloC » (2014). Une pièce pour deux magiciens créé avec son acolyte Maxime Delforges.

Fort du succès de cette pièce aux allures surréalistes le duo de magiciens s'entoure d'une équipe de techniciens complices et poursuit ses expérimentations magiques avec la création du spectacle « A Vue. Magie performative » (2019).

C.D (la poudre d'Escampette)

07/

ARTICLE REVUE DE LA PRESTIDIGITATION | LA NUIT DE LA MAGIE 2015

Jamais 2 sans... 6! Et oui le gong de la 6ème Nuit de la Magie a déjà retenti dans le théâtre du Median de Saint-Quentin-Fallavier. Une nuit illuminée par des artistes brillants pour un spectacle « lunaire »!

Le créateur? … Nicolas Ganjean!

Ce « non-magicien » n'est rien de moins qu'un amoureux de MAGIE, qui, sans la moindre baguette, soulève déjà des montagnes!!

Pour preuve:

Une 1ère édition dans le petite ville de Bourgoin-Jallieu...

Une 2ème édition sur les planches du célèbre théâtre Parisien « Bobino »!

Comme dirait le fameux duo « Pépi et Othello » : « Personne fait ça !!! »

Il l'a fait et à guichet fermé s'il vous plait!

 

Habité par l'envie de partager sa passion avec le plus grand nombre, c'est en Isère cette année que le spectacle s'installe pour deux représentations au cru artistique Millésimé!

Clément Brun, close-up man en mode déambulatoire accueil l'audience avec un professionnalisme qui dépasse de loin son jeune âge. Au même instant, les coulisses se chargent d'adrénaline... Norbert Ferré armé de son  « sifflet » , délaisse cartes et balles pour chausser le temps d'une soirée le costume de maître Loyal!

La poursuite dessine le profil d'un artiste élégant, drôle... poète, juste ce qu'il faut pour mettre en valeur les magiciens à venir...

Plein feux sur Erwan et ses complices à plumes! 10 ans que je partage fréquemment la scène avec cet artiste qui ne perd en rien de sa fraîcheur! Rythmé, maîtrisé, le public est scotché, la soirée est lancée!!

Connaissez-vous Bertox? C'est un peu l'enfant du pays même si sa réputation dépasse les frontières.

« Parenthèse Cubique », « Vibration Visuelle »... il enchaîne les créations... ce soir focus sur la « Illusion Optique ». Un numéro inédit, qui hypnotise et fascine l'assistance! L'idée consiste à isoler des anneaux dans les airs pour donner l'illusion qu'il sont en suspension; Une chorégraphie se crée... c'est esthétique, précis et envoûtant; bravo l'homme au chapeau! Mention spéciale à l'organisateur pour programmer ce type de numéro qui dépayse sans prôner l'efficacité à tout pris!

On pourrait s'inspirer de leur personnage pour en faire une Bande Dessinée. « Pepi et Othello », à peine entrés en scène brûlent déjà les planches! Gants enflammés, colombe... une magie d'apparence classique qui très vite se joue des codes du music-hall et dérape vers le burlesque et l'inattendu. Les spectateurs s'attachent aux personnages et ne cessent de jongler entre des « Wow » et des «Ahah », des rires et des applaudissements! Merci de m'avoir fait redécouvrir ce numéro ô combien singulier !

Une touche de féminité dans cette soirée? Oui, oui, oui et pas des moindres... La délicieuse Alana from Germany! Actrice, elle crèverait l'écran. Magicienne, elle subjugue par son ballet de mains et ses salves de boucles d'oreilles. Sans parler de son final à en perdre la tête! Succès en salle pour cette princesse Rock'n'roll !!

Restons hors des frontières avec, venu spécialement du Portugal, le duo « Ta na manga »! (Rien dans les manches!)

Ces médaillés Fism nous offre un hymne à l'inspiration! (inspirato!). Un numéro conceptuel, travaillé en dentelle, en touche de noir et blanc... le théâtre est sous silence, ébahie par cette mise en scène innovante et poétique signée Pedro et Gonzalo !

Qu'il est appréciable de voir de tels numéros, qui savent prendre le temps de poser un véritable univers sans pour autant négliger l'impact des effets magiques. Un des coups de cœur de la soirée!

 

Il n'est de si bonne compagnie qui ne se quitte. Poème à la main, maître Ferré sur son proscenium perché, salue l'assemblée. La poursuite se coupe et le rideau s'ouvre sur le spectacle de clôture, « les Kamyléons »!

Ils sont beaux, ils sont pros, ils maitrisent leur Art avec grande simplicité et pure efficacité! Un défilé de grandes illusions rythmé par la grâce de Carole et ponctué par l'humour décapant de Lionel... Rien à en redire, la salle en redemande et va spontanément remercier artistes et organisateurs pour cette nuitée quatre étoiles!!

Aux dires des bruits de couloirs, rendez-vous l'an prochain sous la houlette de Maestro Ganjean pour découvrir la programmation des nuits magiques 2016 !

 

Jérôme Helfenstein

08/

INTERVIEW JEROME HELFENSTEIN MAGAZINE ENTRACTE N°73 ANNECY - GENEVE

Jérôme Helfenstein: "Il y a cette idée d'aller chercher la poésie avec une magie qui a du sens"

Entracte: Présentez-nous le cabaret des Illusionnsites

Jérôme Helfenstein: C'est un collectif de six artistes de la région Rhône-Alpes. Nous présentons chacun des numéros dans une veine de magie actuelle et poétique. Dans ce spectacle l'idée est de donner un éclat de magie  dans toutes les formes qu'elle peut avoir. Il se déroule comme un cabaret, avec une succession de numéros, qui n'ont rien à voir entre eux, mais qui sont dans la même couleur. En interlude, un présentateur plonge le spectateur dans l'univers du numéro.

Vous êtes six magiciens tous récompensés aux Championnats du Monde de Magie. D'où est partie l'idée du Cabaret ?

S'enchaînent six numéros qui ont tous été primés aux championnats du Monde de Magie et nous avons tous participé à l'émission Le Plus Grand Cabaret du Monde. Puis l'idée a fait son chemin, de monter tous ensemble un spectacle, en regroupant notre travail. C'est à la fois un collectif d'amis et de gens d'une même région qui ont un univers magique en commun.

C'est une magie avec beaucoup de poésie dans cacune des représentations ?

Tout à fait ! La finalité dans mes numéros, que ce soir Les Chapeaux Blancs ou le numéro d'Ombres Chinoises, c'est pas forcément d'aller faire une magie époustouflante et spectaculaire, maus c'est d'aller chercher le côté merveilleux que l'on peut dégager et d'amener les gens dans une histoire. Il y a cette idée d'aller chercher la poésie avec une magie qui a du sens. Pour le numéro Les Chapeaux Blancs, nous avons, à la fois réussi à trouver cette poésie, mais en même temps, nous présentons un spectacle assez spectaculaire et le mélange est intéressant.

(...)

09/

INTERVIEW ARTEFAKE DE JEROME HELFENSTEIN

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

La mallette magie 2000…non.

Magicien de génération en génération…non.

Né avec un jeu de cartes dans les mains…non.

Le Cirque…oui !

Un pied dans une petite école de cirque Annecienne fut le point de départ. J’apprends les techniques des arts du cirque et, entre trois passes de jonglerie, un petit tour de magie. La télévision, les vidéos de Mr Bilis, et ma simple curiosité amplifient très vite mon engouement pour cette discipline. De petits tours en petits tours une équipe de cinq copains se forme. Et voilou c’est parti ! Nous montons sur les planches à la découverte du monde du spectacle . . .

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

Je continue ma petite histoire. La compagnie s’appelle « Eclats de Cirque ». Pendant pas loin de sept ans nous avons joué des spectacles dans notre Savoie natale. Quelle belle expérience ! L’aventure fut des plus enrichissantes et, mes études scientifiques arrivant à leur terme, je prends la décision de faire de la magie (et du spectacle) mon métier. Pourquoi ? Une longue psychanalyse m’en dira un peu plus sur cette étrange décision. « Etrange » car je n’ai jamais projeté de vivre d’un tel métier et d’être fait pour jouer sous les projecteurs.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-il freiné ?

Aïe, aïe, aïe, si je dois remercier toutes les personnes qui m’ont aidé/influencé je ne suis pas arrivé à la fin de cette réponse.

Pour commencer les copains de la Cie Eclats de Cirque. Les potes du groupe Illusion aussi (vous notez l’originalité du nom donné au groupe ! hi) : Julien Labigne, Philippe Beau, David Coven et Julien Peccoud. Le clan FFAP Grenoblois : Luc Parson, Jo Maldera, Jean-Phlippe Loupi, Bernard Gil, Claude Brun …

Ma petite famille qui m’a toujours bien aidé dans l’élaboration de certains numéros.

Des freins ? Hum… à part quelques soirées close-up bien folkloriques qui peuvent traumatiser à vie de la magie, tout va pour le mieux . . .

Dans quelles conditions travaillez vous ?

Si on occulte quelque « close-up marathons », spectacles en igloo, et soirées avec auditoire anesthésié… dans de bonnes conditions.

Citez un ou deux tours qui vous viennent à l’esprit comme les plus beaux à regarder, puis les plus beaux à pratiquer.

Je laisse parler les souvenirs immédiats :

La cigarette à travers la pièce faite par Rudy Coby sur le plateau d’attention magie. La « pavel » présenté par Topper Martin. Le numéro génial de Franklin. Vito Lupo dans sa prestation en Pierrot. Les routines close-up Fism de Manuel Muerte et Thomas Fraps. Jonathan David Bass et sa vision moderne de l’approche d’un numéro d’oiseaux. L’incontournable Arturo Brachetti. Penn and Teller, si délirant et touchant.

Voilà les dix premiers noms qui me sont venus à l’esprit mais la liste est encore longue.

Plus le temps passe et moins je m’intéresse à la magie pure. J’aime la magie bien sûr, mais surtout le spectacle. Le mélange des genres, voilà ce que j’apprécie de voir et de faire. J’ai un penchant pour la magie qui souligne une thématique, une ambiance, un univers. On parle de cinéma d’auteur, peut-être que la notion de « magie d’auteur » conviendra bien à ce que je recherche.

Un vrai coup de cœur pour les sables de couleurs qui ressortent sec de l’eau. Je ne pratique pas ce tour mais qu’est-ce que j’adore l’effet ; c’est peu commun et très magique.

Côté pratique, dans trois de mes numéros je présente de manière différente la corde qui s’allonge. A croire que je dois vraiment aimer pratiquer cet effet !

Quel conseil. Quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Moi, donner des conseils ! Peut-être après vingt ans de métier mais pour l’heure je ne crois pas en avoir l’expérience suffisante.

Tiens si, j’ai une chose à dire : intéressez vous au spectacle et la création d’une manière générale : la danse, le cirque, le théâtre, le cinéma … l’art contemporain. Le travail technique et les trucs des marchands c’est une chose mais sans un minimum de culture du spectacle, difficile aujourd’hui de monter un spectacle magique dans l’air du temps.

Autre chose, essayez de faire une magie qui correspond à votre personnalité et sensibilité. Nous ne sommes pas tous obligés de nous prendre pour superman et faire apparaître des cartes à jouer avec une attitude killer, non ? Pensez à vos passions, vos goûts et préférences en matière musicale, cinématographique, littéraire… pour les faire ressortir dans vos numéros.

Pour les amateurs de close-up, mettez vos ouvrages théoriques et les 23458542 levées doubles que vous connaissez de côté pendant quelques secondes et allez opérer dans une soirée pour voir à quoi ressemblent du close-up dans de réelles conditions de travail. Vous comprendrez très vite les tours les plus adaptés à ces conditions et la façon dont il convient le mieux de les présenter.

Une dernière chose, on ne fait pas de la magie pour faire des compétitions et uniquement montrer les prouesses de ses petits doigts alors pensez à vous amuser, les gens le ressentiront, c’est empathique.

Quel regard portez vous sur la magie actuelle ?

Oulala !!! vaste programme !

La magie dite moderne pour nous magiciens est trop souvent considérée comme rétro dans le milieu du spectacle vivant. Combien d’amis comédiens ou jongleurs m’ont fait remarquer que le milieu magique était vraiment en retard par rapport à l’évolution de l’Art actuel. Bien d’accord avec cet avis. Maintenant je suis très optimise en voyant la nouvelle génération de magiciens qui arrive. Le concours du dernier congrès FFAP à Strasbourg fut très révélateur : le personnage attachant de Pilou, l’univers complètement décalé de Mikaël Szanyiel, les mouvements chorégraphiés du jeune Dion… on va dans la bonne direction !

Quelle est l’importance de la culture dans l’approche de la magie ?

Quand vous dites « culture » vous parlez de culture générale ou la culture magique ? Telle est ma question à cette question.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

Faire de l’escalade avec trois demi dollars empalmé dans chaque main.

Lire des livres et des BD de Marc Antoine Mathieu avec le marque page en tenkaï

Aller au ciné plusieurs fois par mois en faisant des ombres chinoises avec le projecteur pendant la projection de la pub avant le film.

Réaliser quelques courts métrages avec en image subliminale des flashs de la lévitation de l’hôtel de ville de Gagny.

Jouer au squash avec une balle de manip piquée à Norbert Ferré au gala de Genève le 18/11/05.

– Interview réalisée en novembre 2005.

09/

ARTICLE DAUPHINE LIBERE DE JEROME HELFENSTEIN MAGICIEN AU BONHEUR DES MÔMES

Au Bonheur des mômes dépossière la magie.

La magie, ou plutôt la nouvelle magie est le fil conducteur de la 30ème édition du festival jeune public (...)

Quant on demande à Jérôme Helfenstein quel est son métier, cet Annécien qui anime les ateliers de magie pour les enfants, répond sans hésiter: magicien professionnel. Champion de France de magie de close-up (" le magie pure et dure, performative, où l'artiste est tout près de son public"), il se produit aussi sur scène avec le cabaret des illusionnistes présenté par Thierry Nadalini. Formé aux arts du cirque, lui aussi a intégré l'évolution naturelle de la magie vers un art pluriel, qui répond à la fois à la demande du public et aux aspirations des artistes: "La mgie est beaucoup plus transversale qu'avant, on n'est plus seulement là pour impressionner les gens. On doit proposer des spectacles plus engagés, qui font passer des messages.

- Muirel ROTTIER pour le Dauphiné Libéré

BLOG

+33 (0)6 82 44 60 83